Avis sur le film Vice versa

film-animation-viceversa

Le scénario du film Vice Versa est philosophique et métaphysique. Je le trouve original, il y a beaucoup de rebondissements et de gag. Il met en évidence le passage de l’enfance à l’adolescence. Certains aspects me rappellent l’Inception : le rêve et les états d’humeur. Ce film nous plonge dans la conscience d’une jeune fille de 11 ans. Vice Versa nous fait vivre la colère, la peur, le dégoût, la joie et la tristesse de cette gamine nommée Riley. La jeune fille traverse une transition difficile quand ces parents décident d’emménager dans une grande ville. Ce sont ces émotions qui la guident pendant cette période difficile :

  • C’est la colère qui est son assurance que la justice règne
  • C’est la peur qui se charge de la sécurité
  • C’est le dégoût qui l’empêche de se faire emprisonner de la vie
  • En ce qui concerne la tristesse, Riley n’est pas sure de son rôle.

Riley a une famille adorable

Une amie fantastique et elle adore le hockey. Le déménagement a bouleversé sa vie, un changement brusque de son mode de vie qui n’est pas de sa vision mais celles de ces émotions. Ce sont les émotions qui jouent le rôle de personnages dans le film, car elles sont impliquées par ce changement.

Quand la joie et la tristesse s’égarent dans les endroits les plus loin possibles de l’esprit de la petite gamine et emportent les souvenirs les plus inoubliables. Joie et tristesse sont le duo comme Woody et Buzz l’éclair. Pour que Riley puisse avancer et retrouver le chemin, la joie et la tristesse s’aventurent dans la Mémoire à long terme, le Pays de l’imagination, la Production des rêves. Vice Versa est le genre de film « feel good movie », à la fois marrant qui nous fait rire, mais qui nous font aussi verser des larmes.Ce film est un véritable chef d’œuvre, un bon film et bon concept, beaucoup d’humour et d’humanité.

film-animation-vice-versa

La joie est trop joyeuse, c’est normal le seul hic, ça lui empêche de donner place aux autres émotions. La joie veut rendre heureuse Riley et cette émotion se sente plus poche que les autres. En revanche, joie doit comprendre qu’il n’y pas que la joie dans la vie et les autres émotions ont leur place. Peur, c’est un élément de prudence, de sureté et de la peur proprement dit. La peur rappelle à Riley quelles sont ces limites pour la protéger des dangers. Le dégoût joue un rôle sur le choix que ce soit vestimentaire ou alimentaire. Colère, c’est l’émotion de la justice qui pousse le petit volcan à se réveiller et de bruler tout ce qui l’entoure. Pour résumer : Riley est contrarié à cause du déménagent. Elle a peur et est dégouté car ce changement lui a pris ces souvenirs de son ancienne vie. La tristesse lui envahie, lui fait verser des larmes mais aussi éveille l’émotion du regret. Riley a gardé le silence au lieu de parler à ces parents de ses émotions.